SELECTION D'ARTICLES DE PRESSE

Comment la Seine-Saint-Denis a réussi à séduire Elena, médecin

La Seine-Saint-Denis, désert médical, propose des bourses de 24 000 euros pour attirer les jeunes médecins. Elena Villalon y est née et s’y trouve très bien.

Lire l'article sur Rue 89

L'hôpital numérique décolle lentement

La révolution technologique qui agite le monde de la santé modifie en profondeur le fonctionnement des établissements hospitaliers, appelés à gagner en performance et en efficacité. Objectif : un dossier patient numérique qui pourrait bien bouleverser les prises en charge. lire l'article sur Acteurs Publics.com

CONTROLES FISCAUX "Quand on fait un pas, la fraude fiscale en fait dix"

Vincent Drezet, secrétaire général du syndicat national Solidaires Finances publiques, principale organisation syndicale de la direction générale des impôts au ministère de l'économie, dénonce le manque de moyens humains pour lutter efficacement contre la fraude fiscale. Il attend de voir les résultats concrets des annonces de François Hollande, mercredi 10 avril. lire l'article

Le chirurgien Cahuzac était déclaré généraliste

Quel médecin est donc Jérôme Cahuzac ? Depuis les années 1990, un spécialiste des implants capillaires aux tarifs libres, c'est connu. Mais sur son statut, les choses sont moins claires. Le tableau de l'ordre des médecins indique que l'ex-ministre délégué au budget est chirurgien général "en activité". En revanche, sur le site de l'assurance-maladie ameli-direct, qui recense les praticiens et précise leur secteur de conventionnement, il est... médecin généraliste, de secteur 1 (conventionné, sans dépassements d'honoraires). lire l'article


Comprendre la fraude fiscale en dessin et en moins de deux minutes

La Tête en l’air : un film d’animation émouvant sur la maladie d’Alzheimer

  

Emilio est un ancien directeur de banque, placé en maison de retraite par son fils dès l’apparition des premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer. Avec Miguel, son acolyte de chambre, il fait les 400 coups   lire l'article

Non à l’accord de régression sociale  !


Le gouvernement est en train de retranscrire dans la loi les aspects les plus nocifs de l’accord conclu entre des syndicats minoritaires et le patronat.

Ainsi, il en reprend les dispositions les plus régressives :

  • « les accords de maintien dans l’emploi » permettant de licencier les salariés refusant de voir leur salaire baisser,

  • les accords de « mobilité interne » autorisant l’employeur à licencier le salarié pour motif personnel, si celui-ci refuse d’aller travailler à l’autre bout de la France,

  • le licenciement deviendrait une simple formalité.

De façon générale, l’information et l’intervention des représentants des salariés seraient enfermées dans des délais tellement courts que leur efficacité est menacée. Dans certains cas, l’expert n’aurait qu’une dizaine de jours pour rendre son rapport.

 

Retrouvons nous nombreux à la manifestation  le 5 mars à 10h 30 au Patis



ARGUMENTAIRE Extrait d'un article de la Fondation Copernic http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article42

 

…. il s’agit donc de casser tous les verrous encore existants du Code du travail. Le droit du licenciement en est un, même s’il est tous les jours bafoué et contourné. L’objectif est bien d’obtenir la liberté de licencier sans motif ou en tout cas la possibilité de se séparer de gré à gré 

La possibilité pour l’employeur de se séparer d’un salarié avec son accord moyennant le paiement d’indemnités et sans 2 avoir à se justifier, une manière plus douce de supprimer la motivation du licenciement

Ceci dans un contexte ou de plus en plus de licenciements individuels sont des licenciements économiques déguisés. la DARES (Direction des statistiques du Ministère du travail) indique que 3 licenciements sur 4 sont des licenciements pour motif individuel, un quart seulement correspondant donc à des licenciements économiques.

….Près d’1.2 millions de salariés, pour 80% des femmes, sont employés en temps partiel subi ; les contingents d’heures supplémentaires utilisables ont été augmentés ; les employeurs peuvent imposer à un salarié de faire des heures supplémentaires sans son accord, en violation du droit communautaire existant qui pour une fois qu’il est plus favorable n’est pas appliqué. Les dispositifs d’annualisation du temps de travail se sont répandus dans de très nombreuses entreprises notamment à la faveur des lois Aubry de réduction du temps de travail avec pour effet d’augmenter la variabilité des horaires et de supprimer le paiement de nombreuses heures du fait des compensations entre périodes hautes et basses (une semaine à 25H peut ainsi compenser une semaine à 45H sans qu’aucune heure supplémentaire ni majoration soient payées).

... avec la mise en place de la réduction du temps de travail, la flexibilité du temps de travail a augmenté : 57% des salariés – dont 62% des ouvriers - subissent ainsi des durées hebdomadaires variables contre 45% des salariés n’ayant pas bénéficié de la RTT.

 

...contre toute cette argumentation, il faut affirmer haut et fort qu’il ne faut pas plus mais moins de flexibilité, et ceci pour des raisons démocratiques, sociales et sanitaires.

….les effets sur la santé de la flexibilité sont considérables dans la mesure où celle-ci s’est accompagnée d’une forte intensification du travail depuis la fin des années 80 au moins. Entre 1984 et 1998, le nombre de salariés dont le rythme de travail dépend à la fois d’une contrainte marchande (dépendance à la demande) et d’une contrainte industrielle (dépendance à un équipement automatique ou à un délai court) est passé de 5% à 32% (xxv). L’explosion du nombre de salariés atteints de troubles musculo-squelettiques (TMS, devenus en quelques années la première cause de maladie professionnelle) en témoigne, par exemple, de manière claire : en 2003, 2 159 maladies professionnelles dues aux TMS ont été reconnues contre 1 080 en 1996.

Drame du Lot : forte colère des comités de défense des petits hôpitaux et maternités

On ne peut être juge et partie, estime le collectif des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, qui reproche à l’Agence régionale de santé Midi-Pyrénées d’avoir classé sans suite le drame du Lot. lire l'article du Quotidien du médecin.fr

  "L'envers de la fraude sociale" L'ouvrage de Philippe Warin que publie l'Observatoire des non recours aux droits et services (Odenore) part d'un constat que la fraude aux prestations sociales est bien inférieure aux allocations non demandées. Partant du constat que le non recours aux prestations sociales est bien supérieur à la fraude.  Lire l'article


USA : Ouvriers en lutte, à l’école des ex-Samsonite

Le fonds d’investissement créé par Mitt Romney délocalise une usine américaine en Chine. Résultat des courses : 170 licenciements. Mais pour la première fois de leur vie, les employés ont décidé de lutter. lire l'article sur Regard.fr

 

Les femmes pauvres, premières victimes des violences conjugales

Une enquête inédite de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), que La Croix publie en exclusivité, dresse le profil type des victimes de violences conjugales. lire l'article

La Poste condamnée à réintégrer une personne handicapée mentale licenciée en 2009

La Poste a été condamnée fin 2011 par la cour d’appel d’Orléans à réintégrer une personne en situation de handicap mental âgée de 58 ans. Elle avait été licenciée pour motif économique en 2009 après avoir refusé une affectation éloignée de son domicile.

 lire l'article de Handirect.fr


Retour de la proposition de loi Doligé : l'Unccas «profondément agacée»

L'Union nationale des centres communaux (et intercommunaux) d'action sociale (Unccas) présente les résultats d'une vaste enquête sur les logements-foyers gérés par les CCAS et CIAS et épingle les choix des sénateurs. lire l'article

 

voir le rapport d'enquête sur les Foyers Logements 

Mediator : 86 % des demandes d’indemnisation rejetées   Preuve que le scandale se dégonfle ou nouvelle affaire dans l’affaire? Lire l'article


 

Grève dans une usine chinoise qui fabrique l'iPhone 5

 

3000 à 4000 ouvriers de l'usine Foxconn de Zhengzhou ont cessé la production vendredi, après que la direction leur a demandé de travailler un jour férié.lire l'article de L'expansion.fr

PSA: licenciée pour avoir volé deux raclettes à 3 euros

L'usine PSA de Valencienne emploie 2300 personnes qui fabriquent 1,5 million de boîtes de vitesse par an pour la moitié du groupe.lire l'article

Avis aux « super-riches » : cinq moyens d’échapper à la taxe Hollande

Vous êtes « ultrariche » ? Il est inutile de vous mettre au chant ou à la course à pied. Les artistes et les sportifs seront finalement eux aussi concernés par la taxe à 75% sur les très hauts revenus d’activité. Lire l'article de Rue 89


07 septembre 2012

Le nombre de pauvres a augmenté de 440.000 en France en 2010

La dernière enquête de l'Insee sur les niveaux de vie, rendue publique vendredi 7 septembre, est explosive. Que constate-t-elle en effet ? Qu'en 2010, le niveau de vie médian (19 270 euros annuels) a diminué de 0,5 % par rapport à 2009, que seuls les plus riches s'en sont sortis et que la pauvreté, en hausse, frappe désormais 8,6 millions de personnes, soit 440 000 de plus qu'un an plus tôt. lire l'article

Les jeunes oubliés de la santé publique

Sexualité, contraception, mal-être… les jeunes ont des besoins spécifiques de santé. des structures existent pour les accueillir, les informer, les soigner, quelle que soit leur situation familiale et financière. Mais certaines sont menacées de disparition. lire l'article

Manifestations et débrayages en Grèce contre le nouveau train de rigueur

Le plus gros cortège était celui des fonctionnaires municipaux. Maires et employés municipaux, instituteurs, médecins et militaires en tenue : plusieurs milliers de personnes ont manifesté mercredi 11 septembre à Athènes, sur fond de grèves sectorielles et de débrayages contre les nouvelles économies prévues... Lire l'article

 


«Les voix de ma sœur», la leçon de vie d'une schizophrène

Documentaire sur la schizophrénie de Cécile Philippin, la réalisatrice, filme sa sœur Irène, 41 ans, mais aussi ses deux autres sœurs, leur mère et une voisine d'Irène (plus quelques professionnels de la psychiatrie), toutes parlant de la maladie d'Irène et des liens qui se tissent autour. lire l'article et voir les programations

« Il faut arrêter d’instrumentaliser la médecine à des fins de gestion migratoire et sécuritaire »

Jean-François Corty, directeur des missions France à Médecins du Monde, se félicite de la suppression de la franchise de 30 euros imposée l’an passé aux sans-papiers pour avoir droit à l’Aide médicale d’Etat. Mais il enjoint le gouvernement à aller un peu plus loin. lire l'article

 

CONTRE LA REMISE EN CAUSE PAR LE CONSEIL GENERAL
DE LA GRATUITE DES TRANSPORTS SCOLAIRES

Extrait du communiqué de presse de la FCPE:

...La remise en cause de cette prestation, relevant de la compétence de la collectivité départementale, est inacceptable. Chercher des arguments comme expliquer que c’est une charge financière supportée par le Conseil Général ou dire que le transport des lycéens devrait être assumé par la Région est inadmissible. La règle qui consiste à exclure les apprentis du dispositif et ne laisser que les
places disponibles pour les maternelles est inacceptable L'idée de renvoyer vers les services sociaux les familles qui auraient des difficultés pour payer cette dépense supplémentaire, est tout simplement scandaleuse.....

 



Etats-Unis : plus de 46 millions de personnes sans couverture santé

L’an dernier, 15,1 % de la population n’avait pas de couverture santé aux Etats-unis selon une étude des services de santé américains, le Centre de contrôle des maladies. Lire l'article

La belle hypocrisie des entreprises françaises

Les entreprises françaises admettent bien volontiers que les femmes font face à des inégalités dans le monde du travail, selon une étude de l'Association pour l'emploi des cadres. Mais y remédier n'est pas leur priorité...

Lire l'article Lysiane Baudu20.05.2012


« La campagne politique a mis de côté la question de la dépendance »

En Haute-Loire et en milieu rural, l'ADMR (Aide à domicile en milieu rural) est un acteur incontournable. La mission principale de cette association qui embauche des auxiliaires de vie et des aides à domiciles, est d'aider au maintient chez elles de personnes âgées dépendantes ou de personnes en situation de handicap. Myriam Fournerie, responsable de la fédération de Haute-Loire, attendait impatiemment la loi sur la dépendance et la création d'une "cinquième branche" de la Sécurité sociale. Mais alors que les annonces remontent à plus de deux ans, rien n'est venu. Lire l'article du Monde.blog

Les "licenciements boursiers" ne seront pas interdits

La loi permet à une entreprise rentable de licencierEchec d'une amorce de nouvelle jurisprudenceLa crainte d'une vague de licenciements après le 6 mai.

lire l'article des Echos.fr

 

Chômage : la dégradation continue

Le taux de chômage continue de grimper, et touche particulièrement les jeunes, les plus de 50 ans et les chômeurs de longue durée. Un désaveu pour le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère du Travail, il y avait 4,9 millions d'inscrits à Pôle emploi en février dernier, soit 16 % de la population active française. Lire l'article sur Alternatives économiques.fr

8,2 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté en France

La pauvreté a encore augmenté en France constate l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (Onpes) dans son rapport 2011-2012. Cette accentuation de la pauvreté a des conséquences "lourdes, multiples et échelonnées dans le temps" souligne le rapport. lire l'article

A l’inspection du travail, « on n’est pas assez nombreux et les entreprises le savent »  "Les entreprises ont conscience qu'elles peuvent passer entre les mailles du filet. On n'est pas assez nombreux et elles le savent. Les amendes sont minimes et elles le savent aussi. Globalement, tout cela génère un sentiment d'impunité",   lire l'article du Monde.fr

Fraternité privatisée

 

Faisant suite à la franchise de 1 € sur les consultations médicales en 2004, puis à l'installation du forfait hospitalier en 2006, la politique de santé de ces dernières années s'inscrit, selon les pouvoirs publics, dans une logique de « responsabilisation des assurés sociaux ».

Apparaissent alors, en janvier 2008, les franchises de 50 cts par boîte de médicaments et acte paramédical et de 2 € lors d'un recours à un transport sanitaire. En 2010, le forfait hospitalier passe de 16 à 18 €. Viennent ensuite le dispositif du parcours de soins qui, s'il n'est pas respecté, implique un moindre remboursement, ainsi qu'une vignette orange qui fait passer des médicaments jusqu'alors remboursés à 35 % à 15 %.

En janvier 2011, les médicaments à vignette bleue jusqu'alors remboursés à hauteur de 3! 5 % le sont désormais à 30 %, les dispositifs médicaux passent d'un remboursement de 65 % à 60 %. Un mois plus tard, un décret augmente le reste à charge pour les actes médicaux coûteux.

Enfin, dans le cadre du plan de rigueur, une hausse de taxations des contrats d'assurance santé complémentaire responsables et solidaires de 3,5 % est annoncée. En deux ans, ces contrats, qui n'étaient auparavant pas taxés, le sont désormais à hauteur de 7 %.

 

En diminuant la part des dépenses mutualisées par la collectivité, ces mesures réduisent, de facto, la solidarité entre bien portants et malades qui constitue le ressort même de notre assurance-maladie. Derrière le discours de façade sur la responsabilisation, il y a donc une finalité politique qui vise à un glissement progressif vers une prise en charge individuelle et privatisée de la santé. Bien loin de l'idéal de départ.

 Pascal POURTAU - Chargé de mission en éducation pour la santé

La santé? Trop cher pour moi!

Selon une étude Que choisir, 34% des étudiants ne se font plus soigner. Les Français sont de plus en plus nombreux à renoncer à des soins pour des raisons financières. Principales victimes: les étudiants et, surtout, les seniors. Le phénomène ne cesse de s'étendre et touche même les classes moyennes, voire supérieures. La fin du "meilleur système du monde"?

lire l'article de L'Express.com

Fraudes à la Sécu : et les barons de l’industrie qui trichent sur les accidents du travail ?L’enquête menée par un journaliste de TF1 qui a révélé le scandale précise aussi que l’Assurance-maladie ne dispose même pas de l’ombre d’un service chargé de faire la chasse aux patrons fraudeurs. Quelle mansuétude pour un organisme qui se targue de lutter contre les fraudeurs ! lire l'article


La grogne monte dans les rangs des salariés d'ADMR  en opposition totale avec leur Union Nationale  

Mise en application - en catimini - le 1er janvier 2012, la nouvelle convention collective de la branche de l’aide à domicile fait de nombreux mécontents parmi les salariés de l’ADMR. Dans plusieurs départements, ils s’organisent : grèves, pétitions… L’uniformisation de la branche s’est faite à leur détriment. Lire l'article sur Mirabelle.org

 

Chèque Emploi Service Universel

comment le système du CESU peut influer sur la précarité des salariés de la branche Aide à Domicile  lire l'article sur Mirabelle.org

Dons: la réforme fiscale qui angoisse les associations

A l'heure où le don se globalise, un projet d'instruction fiscale introduit la notion de territorialité du don. De quoi inquiéter les acteurs du secteur associatif, humanitaire ou encore les fondations d'entreprises. lire l'article

 

Les syndicats espagnols dénoncent la réforme des licenciements

Les syndicats espagnols ont dénoncé samedi la réforme du code du travail approuvée la veille par le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy, affirmant qu'elle ne ferait qu'aggraver la récession. Ils n'ont cependant pas lancé d'appel à la grève générale.

lire l'article

Les bas salaires allemands accusés d'être à l'origine de la crise en zone euro

La politique allemande de compétitivité par les salaires est épinglée. L'Organisation internationale du travail (OIT) y voit "la cause structurelle" de la crise en zone euro, dans un rapport publié mardi 24 janvier lire l'article sur LEMONDE.FR avec AFP

 

 


Des millions de manifestants devraient descendre dans la rue mardi pour l'instauration d'un minimum salarial notamment.

Des manifestants indiens à Calcutta, le 23 février 2012.

 Dobyangshu Sarkar / AFP

 la grève générale en Inde lancé à l'unanimité des syndicats, dont ceux affiliés au gouvernement, devait faire descendre mardi dans la rue des millions de manifestants réclamant un renforcement du droit du travail et l'instauration d'un minimum salarial.    à lire sur Le Point.fr -28/02/2012 

 

Les HLM veulent bousculer "10 idées reçues" les concernant

L'Union sociale pour l'habitat (USH) qui fédère les organismes de HLM, vient de publier une brochure qui entend contredire «10 idées reçues» sur le logement social. lire l'article

 

 

Les Lejaby disent leur indignation dans une lettre ouverte à Sarkozy

Les employés de l'usine de Haute-Loire récemment fermée refusent les licenciements et s'indignent contre la désindustrialisation.«Nous refusons les licenciements et voulons continuer à gagner notre vie en travaillant», poursuivent les ex-salariés, en grande majorité des femmes, qui réclament le redémarrage de leur atelier

lire l'article

Faute de places, un appel sur deux au Samu social n'aboutit pas

Des milliers de demandes d'hébergement n'ont pu être satsisfaites en décembre. La situation des couples avec enfants est critique.  Lire l'article

 

577 000 enfants vivent dans des familles pauvres en Ile-de-France

En 2009, 577 000 des 2 638 000 enfants franciliens (soit 22 %) vivaient dans des familles pauvres – disposant de moins de 942 euros par unité de consommation* par mois Lire l'article

Les trois-quarts des Français estiment que la qualité du système de soins se détériore

En cinq ans, la proportion de Français considérant que “la qualité du système de soins se détériore” est passée de 61 % à 74 %

86 % estiment que les dépenses de santé sont moins bien prises en charge.

lire l'article de Viva.fr

EVASION – 6 000 milliards de dollars dans les paradis fiscaux

"Environ 8 % du patrimoine financier des ménages, soit 6 000 milliards de dollars, est détenu dans des paradis fiscaux à l’échelle mondiale", telle est l'une des conclusions des travaux de Gabriel Zucman, chercheur à l'Ecole d'économie de Paris. lire l'article du Monde .fr

Les vrais enjeux de la fraude sociale en France

Dans son discours de Bordeaux contre la fraude sociale, Nicolas Sarkozy semble surtout avoir mis l'accent sur la fraude aux prestations sociales des particuliers. Mais celle-ci est loin de représenter la menace n°1 pour les comptes de la Sécurité sociale. lire l'article sur L'Expansion.com -

 

"Les véritables fraudeurs ne sont pas les bénéficiaires des prestations sociales"  par Yves Faucoup, ancien directeur de l'action sociale d'un département, consultant et enseignant en action sociale lire l'article du Monde.fr

 

Finance de l'ombre : "Les autorités ont fermé les yeux"

Un journaliste du Monde explique que la part dite de "la finance souterraine" dépasse celle de la sphère financière réglementée.
Le constat impressionnant qu'il fait ne le convainc pas pour autant.qu'il faudrait empêcher les capitalistes de tirer les ficelles de l'économie mondiale.
 Leur imposer quelques contraintes de transparence ne leur empêchera pas longtemps de continuer leur course au profit au détriment de la population.
Qu'ils soient hors la loi ou dans la loi,  ce sont les capitalistes qui de toute façon font et défont les loi.  il leur arrive même d'aller jusqu'à s’asseoir dessus lorsqu'ils l'estiment utile pour leur appétit insatiable.  
Quand on sait les conséquences catastrophiques sur la population, les travailleurs auraient tout intérêt à gérer eux même l’économie et à jeter la loi  du profit personnel aux archives de l'histoire.

Marc Roche est correspondant du "Monde" à Londres et auteur du livre "Le Capitalisme hors la loi" (Ed. Albin Michel)Lire ses commentaires sur le chat du LEMONDE.FR 28.09.11

Plus d'un Français sur deux parle politique avec ses collègues de travail

Un sondage réalisé par les éditions Tissot, que dévoile La Tribune, révèle que les salariés du public et du privé portent un vif intérêt au débat politique en cette période pré-électorale. 81% se disent préoccupés par l'avenir du système de retraite.

Lire l'enquête sur La Tribune.fr

 

Retour des maladies de la misère

Après le krach boursier, "un krach sanitaire est en train de s’opérer dans notre pays", constate Médecins du monde dans son rapport annuel. Une catastrophe liée à la crise, mais "aggravée par la politique plus sécuritaire que sociale d’un gouvernement qui, volontairement, exclut les plus vulnérables". Lire l'article dans Viva.fr

Les Etats européens ont apporté 1.100 milliards d'aides aux banques en 2009

Il est des chiffres que les milieux financiers, pourtant avides de données en tout genre, préfèrent oublier. Ceux publiés par la Commission européenne le 1er décembre 2010* font manifestement partie du nombre. D'ailleurs, leur publication a donné lieu à un silence assourdissant. Pourtant, au moment où des pays de la zone euro sont poussés les uns après les autres au bord du gouffre, où les marchés financiers ne cessent de donner des leçons de rigueur aux États en exigeant toujours plus de sacrifices sur les budgets sociaux, censés être à l'origine de tous les maux, il n'est pas inutile de regarder ce que les États européens, choisissant d'éviter toute douleur aux banques, ont consenti pour soutenir le système financier depuis le début de la crise...

Lire l'article

"Une bande organisée de spéculateurs cherche à faire tomber les pays de la zone euro"

il s'agit encore d'un jeu pour game boy ?  Non , c'est la guerre que se jouent les acteurs du monde économique mondial dans la plus grande opacité mais en toute légalité.

Pourquoi chercher vainement à gendarmer cette société de brigandage, on  aurait plutôt envie de la dégager carrément aux oubliettes de l'Histoire  Lire l'article

Des fous pas si furieux

Un rapport dévoilé le 7 juillet va à l’encontre des clichés sur la dangerosité des malades mentaux.lire l'article

Ce qu'on ne dit jamais sur la fraude sociale

Selon un rapport parlementaire, la fraude sociale atteindrait 20 milliards d'euros en France. Un argument de poids pour renforcer les contrôles. Mais les fraudeurs ne sont pas toujours ceux que l'on croit...

Lire l'article sur l'Expansion.com

PSY...CAUSE TOUJOURS

 

L'Assemblée a adopté, mardi 31 mai,le texte de loi réformant l'hospitalisation d'office. La loi autorise notamment les soins sans consentement à domicile, dénoncée comme un texte "sécuritaire" par l'opposition et l'ensemble des syndicats de psychiatres lire l'article

 

"Nous redoutons que les soins psychiatriques sans consentement deviennent la règle"Angelo Poli, médecin psychiatre et président du Syndicat des psychiatres d'exercice public (SPEP) lire l'article du Monde

 

 

Réforme de la Psychiatrie: une déraison d’Etat

La justice, les magistrats, les professionnels du monde judiciaire sont attaqués, dénoncés comme coupables des crimes commis, dénigrés, comme jamais. L'école, les enseignants, les parents tout autant. La psychiatrie, les fous, les malades mentaux, les professionnels des soins psychiatriques ne sont pas en reste. lire l'appel du collectif des 39

Le collectif des 39 contre la nuit sécuritaire, site du collectif en psychiatrie, est le point de rendez-vous de tous ceux qui souhaitent contribuer a la promotion de la sante mentale et refuser les projets sécuritaires qui font du malade une personne qu’il faut enfermer…

visiter le site

 

Le Syndicat de la Magistrature condamne ‘sans’ appel le projet de loi sur la psychiatrie  lire l'article 

 

La présidente de la Fédération nationale des associations de patients de psychiatrie (Fnapsy), Claude Finkelstein, est en profond désaccord avec le projet de loi sur les soins sans consentement en psychiatrie, a-t-elle déclaré jeudi à l'APM.
"Nous ne sommes pas d'accord sur la finalité du projet de loi qui porte atteinte aux droits des personnes".lire  l'article

Le Mediator raconté en images à ceux qui ont loupé le début

voir l'animation sur le site médiapart

Les services d'aide à domicile à but non lucratif  en danger

les pouvoirs publics veulent-ils anéantir les services d'aide à domicile à but non lucratif, en les abonnant aux lois du marché ?
lire l'appel des organismes signataires pour interpeller les responsables de l'Etat , les usagers et les organismes sociaux.

LES MEDICAMENTEURS Les médicaments sont utiles, mais pour clarifier notre connaissance, voici aussi le dessous des cartes qu'il nous faut diffuser.

Le documentaire "les médicamenteurs" de Stéphane Horel, est disponible en livre et visible en vidéo //
Voici le lien ...
A voir absolument ! http://www.megavideo.com/?d=OINQKNDS
Si le lien ci dessus ne marche plus refaire la recherche du nouveau lien sur ce site:
http://www.films-gratuit.net/documentaire/20438-les-m-dicamenteurs.html

Pour les passionnés, voici la suite de l'enquête sur l'industrie des produits pharmaceutiques
http://www.wikio.fr/video/medicamenteurs-labos-avaler-2859907
ou
http://www.dailymotion.com/video/xcd66t_les-medicamenteurs-les-labos-nous-f_tech#from=embed&start=0

La liste des 77 médicaments sous surveillance l'AFSAP l'agence française de sécurité sanitaire des produits de sant, dit qu'elle a renforcé sa vigilance sur ces spécialités.

Cet organisme dont le financement provient des trusts pharmacologiques eux même laisse septique sur l'indépendance de ces missions. l'affaire médiator ( média-tord  ? ) en est la triste illustration. 

Le plan secret du Medef pour dynamiter la Sécu

Publié sur le site de la Cgt du CHU de Toulouse  lire l'article 

Euthanasie: proposition de loi adoptée

AFP   La commission des Affaires sociales du Sénat a adopté le 18 janvier une proposition de loi visant à légaliser l'euthanasie,

lire l'article et les réactions diverses sur le Figaro 

Après les médicaments qui n'en sont plus,

l'Etat invente la maladie qui n'en est plus une !. (13/01/2011)

 

Plusieurs projets de décrets sont actuellement soumis à l'examen des instances de l'Assurance maladie notamment sur la baisse des taux de remboursement de dizaine de médicaments dont le service médical rendu est soudainement remis en cause. Le conseil de la CNAMTS, comme l'UNCAM et l'UNOCAM ont porté un avis négatif sur cette mesure.
Maintenant, c'est l'hypertension artérielle (HTA) sévère qui est menacée de disparaître de la liste des affections de longue durée (ALD). Pourtant, l'HTA sévère n'est pas seulement un « facteur de risque » entraînant des complications artérielles. Elle comporte des symptômes propres qui justifient son maintien dans la liste des ALD Ces symptômes sont essentiellement neurologiques et associent des convulsions, des maux de tête violents, des vomissements. Le retrait de l'HTA sévère de la liste des ALD pourrait entraîner une moindre prise en charge des symptômes et favoriser l'apparition des risques associés.
Comme le rappelle fort justement le Collectif interasspociatif sur la santé, on ne maîtrise pas les dépenses de santé en déclarant que des maladies n'en sont plus et que les malades ne le sont pas assez pour être pris en charge par l'Assurance maladie. Le cheminement doit être inverse : l'amélioration des prises en charge en amont de la maladie et l'accompagnement des malades déclarés représentent des investissements durables et rentables pour tous. C'est ainsi que la solidarité nationale y trouvera son compte.

Bref, on ne lutte pas contre le froid en cassant le thermomètre.

Lettre d'information du réseau Santé

Edito   extrait du site  TESSOLIDAIRE.COM

35 heures:  c'est le temps de travail en... Allemagne ?

En ces temps où la droite ne jure que par l'exemple allemand, et où certains à gauche cherchent l'originalité en reprenant la critique sarkozyste des 35 heures, il n'est pas inutile des rappeler les faits. La durée hebdomadaire moyenne du travail a toujours été plus élevée en France qu'en Allemagne et dans les pays européens plus développés.Lire l'article


Coopération entre professionnels : article 51, quel pastis !

 Désormais, un médecin pourra transférer des actes à une infirmière ; un gynécologue à une sage-femme; une infirmière à une aide-soignante, etc. Le PdC peut également concerner plusieurs professionnels, par exemple un médecin, une infirmière, un kinésithérapeute. Dès lors que les professionnels sont répertoriés dans le Code de santé publique (CSP), toutes les combinaisons sont d’ailleurs envisageables.

de l'idée à la réalisation ... il y a encore des années de mise au point  avec tous les problèmes de transferts de responsabilité, de rémunération , etc..

 lire l'article sur infirmier.com

 le Forum mondial de la sécurité sociale s'est tenu au Cap (Afrique du Sud), du 29 novembre au 4 décembre 2010.

l'Association internationale de la sécurité sociale (AISS) a présenté son rapport 2010 qui reprend les expériences d'adaptation des organismes Sécu dans les pays des 4 coins cardinaux.

 La crise économique et financière mondiale engendre des conséquences dévastatrices sur les revenus de la population et faute de s'attaquer aux causes de ces faillites, l'AISS panse plus  qu'elle ne soigne les maux de la planête.

Les plus courageux liront le rapport en entier , les plus pressés iront directement aux conclusions des chapitres.

rapport Forum mondial Sécu Sociale
1-DT-global.pdf
Document Adobe Acrobat 2.9 MB

Le plus grand hold-up de l'histoire ?

Quelques unes des grandes manoeuvres financières de la crise sont dévoilées en ce moment dans la presse internationale . Cela nous en apprend sur les gouvernements qui  laissent courrir ces transactions ce qui creuse nos déficits publics d'un côté comme de l'autre de l'Atlantique. lire l'article

Les très bons comptes de l’immigration

Les immigrés sont une excellente affaire pour l’Etat français : ils rapportent une grosse douzaine de milliards d’euros par an et paient nos retraites.

 lire le rapport chiffré

"L'accident médical est lié à un système d'organisation des soins inefficient"

Neuf cents accidents médicaux, en moyenne, surviennent chaque jour dans les hôpitaux et cliniques français, dont quatre cents seraient évitables, selon une nouvelle étude du ministère de la santé. Ces "événements indésirables graves" (EIG) ont des causes multiples,.... Lire l'article

Retraites par répartition ou par capitalisation : quel choix , quelles conséquences

  Quand on sait  que le cinquième le moins rémunéré des ménages dispose d'une capacité d'épargne nulle ou négative,

 

tandis que le cinquième le mieux rémunéré met de côté plus d'un tiers de son revenu, 

 

il apparait alors que la réforme qui veut orienter le système des retraites vers la capitalisation individualisée   renforcerait les infustices sociales

 


         lire l'article d'Alternative Economique


 

        lire l'article    choix des pensions de retraites  : le bal des requins

la prise en charge de la dépendance.

Le futur projet de loi entérine, de fait, le renoncement à la création d'une branche "cinquième risque" de la Sécurité sociale qui était un des engagements majeurs du candidat Sarkozy à l'élection présidentielle.

Taxer les plus de 50 ans pour financer la dépendance des seniors, c'est la solution avancée par le gouvernement.

Lire l'article du Monde

LA SANTE C'EST AUSSI DANS LA TETE QUE CA SE SOIGNE

L'internement psychiatrique, nouvelle arme des préfets

Comment les représentants de l’Etat font d’une procédure de soins, l’hospitalisation d’office, un moyen d’enfermer les patients au mépris de l’avis des psychiatres.lire l'article

 

Un monde sans fous ?

Un film  documentaire  pour parler de la folie et des failles de la prise en charge. 

La psychiatrie est-elle une discipline normative ou humaniste?

A l'heure du tout sécuritaire et du tout mesurable, c'est à ces questions que répondent les témoignages et les entretiens de cette vidéo. à Visionner ici


Est-il encore possible d'arrêter la destruction de la psychiatrie ?

Bernard Durand, président de la Fédération d'aide à la santé mentale Croix Marine, réagit au reportage diffusé mardi soir sur France 2 dans l'émission «Les infiltrés», et tourné dans un service hospitalier de la région parisienne.  lire l'article en cliquant ici

 

Comment les logiques marchandes déshumanisent l’hôpital

Redonner goût à la vie pour des patients atteints de longue maladie : depuis trois décennies, des collectifs d’artistes travaillent en ce sens au sein de centres hospitaliers. Ces expériences sont aujourd’hui remises en cause par les logiques comptables et financières. Aux dépens du bien-être des patients et du personnel soignant. lire l'article

 

Babayagas : l’utopie d’une maison de retraite autogérée

Inventer de nouvelles façons d’aborder la vieillesse ? C’est le pari lancé par une vingtaine de femmes à Montreuil (93) avec la Maison des Babayagas, qui devrait être inaugurée en 2012. Un projet de maison de retraite autogérée, citoyenne, écologique, pour « changer l’imaginaire social de la représentation des vieux ». Rencontre avec Thérèse Clerc, pionnière de cette aventure. lire l'article

Le salaire, première source d'insatisfaction au travail

le coût de la Santé s'envole dans le budget des ménages

nous sommes déjà dans une médecine à deux vitesses

 un blog  du Monde entre un chercheur au Centre d'études européennes de Sciences Po et des lecteurs :  des réponses qui battentr en brêche des idées reçues sur notre système de Santé

Il convient de rappeler qu'en moyenne les frais de gestion des assurances privées de santé s'élèvent à 25 % de leur chiffre d'affaires, pour les mutuelles c'est entre 12 et 20 %, pour le régime général de l'assurance-maladie, c'est 4 ou 5 %. Eh oui ! La "Sécu" est plus efficace que les assurances privées en matière de gestion de l'argent qui lui est confié. C'est simple à comprendre, la "Sécu" n'a pas de publicité à faire ni d'actionnaires à rémunérer.

                                       Cliquez ICI pour lire l'article

Sauver les riches en taxant les accidentés du travail

Aller à reculons au travail en se demandant ce qui va encore arriver

la lettre à Sarkozy d'une gérante d'EHPAD

une responsable de maison de retraite démonte les abérations du dispositif sur la régulation des prix des EHPAD du secteur privé tout en n'oubliant pas les grands perdants de ces mesures : les maisons de retraite et les longs séjours du secteur public. 

cliquer ici pour lire la suite